Petit recueil de légendes urbaines

Rumeurs et légendes urbaines de Albert Jack

Le livre dont je vous parle aujourd’hui n’est pas un chef d’oeuvre, et je ne le qualifierais même pas d’ouvrage. Il s’agit de RUMEURS ET LÉGENDES URBAINES de Albert Jack, un petit recueil de légendes urbaines pour lesquelles l’auteur donne tantôt le maigre résultat de ses recherches, tantôt son commentaire personnel.

Je vous partage cette lecture car je l’ai tout de même trouvé divertissante. Les légendes urbaines sont un peu comme des blagues: des histoires courtes qui retiennent l’attention et dont la chute est inattendue (ou presque). Plusieurs types de légendes sont abordées: des histoires d’épouvantes aux  anecdotes embarrassantes en passant par les histoires obscures de personnalités célèbres.

Comme je disais, il ne s’agit que d’un recueil. Il y a très peu de mythes démystifiés ou dont l’origine est détaillée. Et soyons franc, une recherche google suffit à trouver une source encore plus riche de légendes urbaines. Je pense à un vieux site qui date du début du siècle et qui est encore en ligne: http://pages.infinit.net/ginov/legende.htm (allez y jeter un coup d’oeil, c’est difficile de décrocher!)

Ce que j’aimerais maintenant, c’est un livre qui explique, décortique, définit, détail le phénomène des légendes urbaines, en donnant des exemples. Bref j’aimerais un véritable ouvrage sur ce sujet qui m’intéresse beaucoup.

Pour finir, je peux vous recommander l’achat de RUMEURS ET LÉGENDES URBAINES, car même si ça ne sera pas le joyau de votre bibliothèque, il pourrait bien avoir une place de choix dans votre salle de bain!

Phenixgoglu
Décembre 2012

2 légendes urbaines intéressantes

Le chien qui étouffe.

Une femme rentre chez elle. Elle retrouve au pas de sa porte son doberman en train d’étouffer. Soucieuse de son état, elle l’emmène directement chez son vétérinaire. Celui-ci, étant débordé, il lui promet de s’occuper de son chien un peu plus tard. De retour chez elle, après être passée chez son coiffeur, elle entendit sonner le téléphone alors qu’elle ouvrait sa porte. Elle décrocha. C’était le docteur. D’une voix autoritaire, il lui ordonna d’aller immédiatement chez son voisin et de le rappeler ensuite. Il ajouta que la police était en route. Surprise, elle s’exécuta aussitôt pour connaître les explications du vétérinaire. Celui-ci lui avoua qu’en examinant son animal, il avait remarqué que quelque chose était bloquée dans sa gorge. Il s’agissait en fait de trois doigts humains. Il comprit aussitôt que le chien s’était battu avec un homme qui s’était introduit dans la maison. Peut-être se trouvait-il encore à l’intérieur, ce qui était le cas. La police avait, en effet, surpris le voleur dans un placard, la main ensanglantée.

La Chambre froide

Sur un bateau cargo, un cuisinier est allé visiter la chambre froide pour chercher de la nourriture, et la porte s’est refermée sur lui. La chambre n’ayant pas de poignée à l’intérieur, le cuisinier a du attendre que quelqu’un vienne lui ouvrir, mais comme il n’y avait pas grand monde sur le navire, il était condamné à rester dans la chambre … Quand on le retrouva 2 jours après, il était mort de froid, et présentait tous les signes caractéristiques de quelqu’un qui aurait gelé, ce qui étonna au plus haut point le médecin qui l’autopsia, du fait que cette chambre froide était en panne … Donc ce pauvre homme est mort de froid juste parce que psychologiquement, il était persuadé d’être dans un lieu où il allait geler …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *